Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

Jacques AADLOV-DEVERS

024 - Les étoiles

Il n’y a plus beaucoup
Qui restent
A aimer cet Amour
Qu’on aime parfois…
Séparés par des années lumière terrestre
Comme ces petits lampadaires
Céleste,
Éparpillés, séparés, si lointains…
Qu’on rencontre parfois la nuit,
Quand la petite pensée est en reste
Et que le jour,
Lorsqu’on bouge, on ne les voit pas…

Il n’y a plus beaucoup
Qui restent
Accrochés encore
A aimer discrètement, comme ça
A refléter cette petite lumière…
Céleste
Qui fait que la nuit est moins sombre parfois
Et que l’Univers fuyant la matière noire
Ainsi (seulement)
Il Se voit…