Vos
poèmes

Poésie Française : 1 er site français de poésie

Vos<br>poemes
Offrir
ce poème

G- ARTAL

Aux Arcs sous l’Argens

Du déluge à la mort dont la terre se pare.
Sous un ciel assombri, la bien triste cité
A son tour a connu en ce lieu un fait rare
Le maître du destin aux forces sans pitié

Ô Sainte Roseline si le monde est immense
Qu’elle fut la raison du choix de nos foyers
Qu’un vil torrent de boue ait brisé la défense
Ô mère du pays, ils pleurent vos bergers.

Sur le lit est tombée la confesse du diable
Venu noyer la faute et le laisser aller
Où le cours manque d’air il se veut redoutable
Et ce sera alors, à l’ouaille d’invoquer

Mais la source fatale en sa robe funèbre
Sera-t-elle bridée au plan du conseiller
Car si dès ce temps l’Argens se veut célèbre
Obsédant ma raison, tout peut recommencer.

(Le Var, juin 2010)